Edito du n°174 : Triple A ?

A l’heure ou les toutes puissantes agences de notation font trembler les gouvernements de la zone Euro, et d’autres pays plus « lointains », on pourrait se demander ce qui se passerait si les collectionneurs « s’amusaient » à noter les fabricants industriels, eux qui font et défont le marché… Auraient-ils tous le droit a des «Triple A», les critères de sélections pouvant être la pertinence de leurs choix, le rapport qualité-prix, ou encore la tenue de leurs promesses faites concernant leurs programmes 2011 respectifs? Dans ces conditions, pas sûr du tout que les collectionneurs leur attribuent la note maximale… Après tout, ces mêmes collectionneurs étant pris en otages par les industriels, il serait légitime qu’ils déclenchent et organisent pour réponse un phénomène à l’image de celui des « Indignés ». A l’approche d’une nouvelle année qui s’annonce encore « à flux tendu » pour les industriels, ces derniers devraient peut-être remettre leur politique commerciale en question, car le pouvoir d’achat des collectionneurs n’est plus du tout ce qu’il était il y a quelques années, et l’attitude du «vendre moins, mais cher» a ses limites. Nous sommes sûrement arrivés à ce cap fatidique. Souhaitons que les industriels vont en tenir compte afin que la «collectionnite » retrouve un nouveau souffle… De notre côté, nous tenons à remercier tous nos fidèles lecteurs ainsi que nos partenaires, et avec un peu d’avance, car nous nous retrouverons à la fin décembre, toute l’équipe d’Automodélisme vous souhaite de bonnes fêtes… de Noël. Et en consultant ce numéro, vous constaterez que, finalement, les idées cadeaux ne manquent pas…

Alan Geslin

Retrouvez cet édito dans Automodélisme n°174 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.

Les commentaires sont fermés.