Quand le losange joue du chrono

A travers une dynamique très affirmée, la firme au losange a toujours su exploiter le meilleur potentiel sportif de ses berlines de série. Au fil de cet article, nous vous proposons une petite rétrospective liée à ces berlines survitaminées qui ont permis de découvrir les talents de quelques pointures du sport automobile hexagonal.
Texte Guillaume Waegemacker – Photo Christian Bedeï

Comptant parmi les voitures les plus populaires de sa génération, la 4 CV Renault fleure bon l’âge d’or des congés payés. Quelques pilotes désireux de donner des ailes à la voiture de «monsieur tout le monde» alignent leur 4 CV en compétition dès 1948. La Régie ne connaissant pas encore le potentiel de sa voiture y est plutôt hostile, tout du moins au départ. Il est finalement décidé d’engager trois voitures au Rallye des Alpes, au cours du mois de juillet 1948. Préparées par Robert Manzon, les trois 4 CV y brillent par leurs performances et rallient l’arrivée sans encombres. Ce véritable test d’endurance et de fiabilité incite la Régie à poursuivre l’aventure de la compétition en engageant la 4 CV à la course de côte du Mont Ventoux puis au Rallye Monte-Carlo 1949. Au cours de cette seconde épreuve, Louis et Jean-Louis Rosier démontrent une nouvelle fois le potentiel de la 4 CV en menant leur voiture à la victoire de la catégorie 1 100 cm3.

La première 4 CV à s’aligner aux 24 Heures du Mans relève d’une initiative privée due à Camille Hardy et Maurice Roger. L’équipage est contraint à l’abandon à la 7e heure sur problème moteur. Cette voiture a été reproduite voici quelques années par Ixo. On peut émettre quelques doutes sur la couleur grise qui a été retenue par le fabricant, dans la mesure où certains spécialistes évoquent une livrée lie de vin. En 1950, la 4 CV est présente sur tous les fronts, en rallye comme sur circuit. Cinq voitures sont alignées aux 24 Heures du Mans. Terminant en 24e position, l’équipage Sandt-Coatalen remporte la victoire de la catégorie 751 à 1 100 cm3. On retrouve ce modèle au 1/43e chez Ixo qui signe là une belle miniature. Les 4 CV de cette édition mancelle ont également été traitées voici près de vingt ans par Team T. En 1950, un certain Jean Rédélé remporte sa première course automobile au volant d’une 4 CV, à savoir le Rallye de Dieppe. Version sportive et radicale de ce modèle populaire, la 1063 est engagée aux 24 Heures du Mans 1951. […]

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le n°177 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.