Porsche : victoire au Mans 1977

Il y a quarante ans, le 12 juin 1977, Porsche remportait sa quatrième victoire au Mans. Un succès qui n’a tenu qu’à peu de chose puisque le moteur de la 936 de Jürgen Barth et Hurley Haywood, auxquels s’est joint en cours d’épreuve Jacky Ickx, était bien incapable de boucler un tour de plus.

Texte : JM Teissedre

En 1977, l’Automobile Club de l’Ouest compte sur le duel Por-sche-Renault pour redonner aux 24 Heures du Mans un lustre perdu après deux éditions soporifiques, en 1975 à cause d’un règlement à la consommation qui n’a convaincu ni le public ni les concur-rents, et en 1976 lorsque Porsche s’est retrouvé sans réel adversaire. Cette fois, c’est sûr, un vrai affrontement se profile : opposition entre quatre ambitieuses A442 renforcées par deux Mirage propulsées par le même V6 tubo «made in Viry-Châtillon» et une armada venue d’Allemagne emmenée par une équipe officielle Porsche forte de deux 936 et d’une 935 sur-vitaminée. Pour faire le nombre, quatre 935 privées, trois Inaltera, une de Cadenet-Lola accompagnent une flopée de protos 2 litres signés Chevron, Lola, Sauber ou Osella, alors qu’en Grand Tourisme, BMW avec des 320i et 30 CSL tente de tenir tête à une armada de 911 Carrera d’un peu tous les types. Enfin une 365 GT4/BB marque le retour de Ferrari dans la Sarthe pendant qu’une AM V8 ressuscite la présence d’Aston Martin (…)

Retrouvez les photos et l’intégralité de cet article sur AUTOmodélisme n°236, en vente sur hommell-magazines.com