Automodélisme n° 267


> Billet d’humeur <<

Un avant et un après

La pandémie du Covid-19 ébranle le monde entier, engendrant moult conséquences humaines, économiques et matérielles. Face à cette épreuve pour l’humanité, et en espérant qu’elle se termine le plus rapidement possible, on peut imaginer qu’il y aura un avant, et un après. Des « leçons » seront à retenir, de nouvelles habitudes à développer. Bien sûr, pour notre petit monde de la collectionnite, on peut rager face aux innombrables annulations d’épreuves et divers reports : pour l’endurance, seules les 24 Heures de Daytona sont passées entre les gouttes, manche de la série Imsa-WeatherTech où a fait ses débuts la nouvelle Corvette C8.R que tous les amateurs du genre attendent. Quant aux 24 Heures du Mans, il faudra (normalement) patienter jusqu’au mois de septembre pour connaître le plateau. Pour la F1 et le rallye, les seuls essais de Barcelone de début de saison et le Rallye Monte-Carlo ne peuvent évidemment pas contenter les férus de ces disciplines. Avec, pour effet domino, des miniatures qui seront proposées d’autant plus tardivement aux collectionneurs, quand le monde du sport automobile aura retrouvé un rythme plus « normal ». On peut comprendre leur frustration… Mais pendant ce temps, certains en ont profité pour remettre leur nez dans leurs armoires, étagères, greniers et autres espaces de rangements où sont stockés des boîtes de kits et maquettes non montés. Sur les réseaux sociaux, les messages de ce genre de « retrouvailles » ne manquent pas. Plaisirs réactivés de remettre les « mains dans le cambouis », de prendre son temps (certes, par obligation), de travailler sur le « facteur patience », bref de changer certaines priorités. Des « informateurs » nous ont indiqué début avril que des usines « tournent » en Chine et que les transports fonctionnent, il faut juste laisser le temps au temps. Par exemple, 40 à 50 jours sont nécessaires pour que les containers arrivent par bateaux en Europe et que toutes les démarches administratives soient réglées, puis les colis expédiés chez les détaillants et grossistes. Les amateurs de modèles de tourisme vont avoir de quoi faire. Mais d’un point de vue économique, il ne faudrait pas que les arrivages dépassent la mi-mai… Dans le cas présent, le Net et les sites marchands sont d’une grande aide, mais quid de la survie des boutiques encore fermées ? Face aux mesures de confinement, garder le moral est primordial et la Direction du Groupe de presse Michel Hommell a tout mis en œuvre pour que les magazines puissent continuer à être fabriqués. C’est le cas pour Automodélisme et face aux nombreux messages de soutien, nous vous remercions pour votre fidélité et votre compréhension. Et en retour, nous ne pouvons que vous dire : « Portez-vous bien ! »

Alan Geslin – Rédacteur en chef
courrier@autom.hommell.com

Au sommaire du numéro AUTOmodélisme N°267 (mai 2020):
Les infos du mois
Sélection de nouveautés 1/43 et 1/18
BMW AC Schnitzer E36 CLS II OttOmobile 1/18
Peugeot 202 cabriolet MileziM 1/18
Saga La Ferrari 312 PB (partie 2: 1973-1974)
Jaguar XK 120 C CMC 1/18
Retour sur Nüremberg 2020 avec Norev et Solido
Thème Les coupés GT italiens des années 1950-1960
Histoire Les Borgward en compétition
Slot Sadler MK V Race Spirit Models 1/32
Slot La Formule 1 « générique » de NSR 1/32

Pour commander ce numéro en version numérique ou en version papier, allez sur la boutique officielle d’Automodélisme