Loupe : Porsche 906 LH Minichamps 1/18e

Porsche 906 LH minichamps

Texte Jean-Marc Teissedre - Photos Christian Bedeï

Après avoir accumulé les victoires de catégorie pendant plus de dix ans dans des courses comme les 24 Heures du Mans, Porsche change de politique au milieu des années 60, avec la 906 LH, et se met en quête de résultats qui font du constructeur de Stuttgart le rival direct de Ferrari, Alfa Romeo, voire Ford.

Certes une Porsche a remporté la Targa Florio en 1955 et les 12 Heures de Sebring 1960, mais jusqu’en 1966, au Mans par exemple, la marque allemande s’est contentée de victoires de classe pour ses types 550, RS60 et autres 904. Avec l’apparition d’une 906 profilée, c’est une nouvelle politique qui se fait jour. Faute de disposer de la cavalerie nécessaire pour aller taquiner les Ferrari 330 P3, Ford MK II et autres Chaparral 2D, Porsche optimise son matériel pour viser malgré tout une place parmi les tous premiers de la classique sarthoise. Dans ce but, trois des cinq Carrera 6 engagées par l’usine aux 24 Heures 1966 sont des modèles à l’aéro optimisée avec des capots avant et arrière profilés dans le but de faciliter l’écoulement de l’air. Un choix récompensé par les 4e, 5e et 6e places au classement général des no 30 de Jo Siffert et Colin Davis, no 31 de Hans Herrmann et Herbert Linge et no 32 de Udo Schutz et Peter de Klerk…

 

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le n°172 d’Automodélisme en vente en ligne sur www.hommell-magazines.com.

Les commentaires sont fermés.