Automodélisme n° 264

>> Billet d’humeur <<
SIGNE EXTERIEUR DE RICHESSE

Il était un temps ou certaines marques automobiles tenaient absolument à produire, au compte-goutte, voire à l’unité, un modèle dit de prestige, destiné aux têtes couronnées de ce monde, aux dirigeants et nantis en quête de défiler à bord de leur signe extérieur de richesse. C’était de bon ton et à l’époque, les préocupations des bilans carbone n’étaient pas à l’ordre du jour. Et un «  paquebot  » de la route, de celui que CMC vient de mettre à flot tout récemment -même réduit au 1/18e, ça reste impressionnant!- forçait l’admiration. Qu’on aime ce genre ou pas, une voiture Présidentielle, par exemple, a de l’allure, non  ? Si cette «  dérive  » créatrice peut encore être acceptée aujourd’hui, ne serait-ce que pour des questions de prestige, qu’en est-il pour la voiture de monsieur-tout-le-monde  ? En effet, la folie des SUV bat son plein, ces «  gros engins  » lourds et gourmands en combustible qui font passer le phénomène «  Monospace  » des années 90 dans la catégorie des voitures préhistoriques… Idem pour les versions hybrides ou électriques, à l’image de la Jaguar I-Pace tout électrique, élue Voiture de l’année 2019  ! Ce qui était un épiphénomène acceptable devient une tendance. Chaque constructeur, ou presque, veut le sien et c’est à celui qui aura le plus imposant, le plus «  hi tech  »… alors que les infrastructures (routes départementales et parkings notamment) n’ont pas suivi le même mouvement… d’agrandissement. Et la planète dans tout ça  ? On marche sur la tête, non  ? A quand le retour en grâce des petites voitures légères et peu gloutonnes  ? Les bureaux d’études ont évidemment une grande part de responsabilité dans la prolifération de ces «  signes extérieurs de richesse  » qui, d’un certain côté -écologique notamment- sont totalement anachroniques. Emile Mathis, pour qui «  le poids, voilà l’ennemi  », doit se retourner dans sa tombe. Et quelle sera la prochaine mode  ? Collectionner des voitures Présidentielles en miniatures avait un sens, mais des SUV  ? A moins que ce ne soit là, finalement, que des questions générationnelles…

Alan Geslin – Rédacteur en chef

 

Au sommaire du numéro AUTOmodélisme N°264 (Février 2020):

Les infos du mois
Sélection de nouveautés 1/43e et 1/18e
La star: Mercedes-Benz 600 Pullman CMC 1/18e
Cabriolet Citroën Traction 11B Norev  1/18e
Toyota 1600 GT RAC Rally 1973 OttOmobile 1/18e
Porsche 904 GTS Norev 1/18e
Citroën Visa 1000 Pistes OttOmobile  1/18e
Maquette Pagani Huayra Aoshima 1/24e
Clin d’oeil Etonnante Maserati 450S châssis 4505/4506
Histoire L’Opel Kadett « Mander » Groupe 2
Slot Saga Super Racing Système Scalextric (4e et dernière partie)
Slot Présentation Matra MS80 1/32e de Mel Ault