Automodélisme n° 265

>> Billet d’humeur <<
RHÂÂÂÂÂ… LOVELY  ?

L’an passé, à la même période, nous nous arrêtions sur le niveau de vie et les questions de salaire des «  travailleurs  » chinois dans les usines des fabricants de miniatures. Un des thèmes à l’ordre du jour chez certains des exposants au Toy Fair, le Salon mondial du jouet à Nuremberg. Quid de l’édition 2020, dont vous trouverez dans ce numéro la première partie de notre reportage, consacrée à la seule échelle du 1/43e  ? La crise du coronavirus -et ses répercussions mondiales, sanitaires et économiques- était évidemment sur toutes les bouches, mais d’autres poursuivaient ce «  thème  » chinois en exposant un nouveau fait récent  : en effet, à Shenzhen, plusieurs usines (tous domaines confondus) y étaient implantées depuis plusieurs années. Certaines ont fermé depuis et la municipalité a racheté les murs pour construire des écoles, des crèches, des logements, parkings et commerces. Du coup, les normes environnementales jusqu’alors en vigueur ont été revues «  à la hausse  ». Et les propriétaires des usines restantes ont été sommés de les revoir très rapidement. En Chine, on ne rigole pas avec les «  ordres  » donnés par le gouvernement et la notion du «  temps  » n’est pas la même qu’en Europe où, ce qui peut prendre plusieurs mois, voire plusieurs années, doit se passer là-bas… en quelques semaines  ! Pour ne citer personne en particulier, disons qu’une usine française, implantée à la frontière entre deux districts, a préféré déménager dans un autre district proche, plus «  accueillant  ». Mais pour combien de temps  ? Ça bouge en Chine, à tous points de vues. Cette année du Rat de Métal, après celle du Cochon de Terre, marque l’entrée dans un nouveau cycle astrologique de 12 ans. Si l’on en croit les prévisions, des choix vont être faits et décisions importantes prises… Pas sûr que toutes les entreprises françaises de notre petit domaine (celui des miniatures) en voient la fin. On subodore que certaines auront déménagé de leur propre fait. Un retour sur le sol national  ou dans notre bonne vieille Europe? L’année 2020 ne sera peut-être pas si «  lovely  » que ça…

Alan Geslin – Rédacteur en chef
courrier@autom.hommell.com

Au sommaire du numéro AUTOmodélisme N°265 (Mars 2020):
Les infos du mois.
Sélection de nouveautés 1/43e et 1/18e.
Spécial Salons: reportages à Nüremberg (1re partie, le 1/43e) et Rétromobile.
Carnet Jacques Simonet (Manou Auto Sport).
Bugatti Type 35 Norev au 1/12e.
Ferrari SF90 Pack Fiorano BBR au 1/18e.
Porsche 356 Gmünd Schuco au 1/18e.
Fiche photos buggy Mini JCW Dakar 2020.

Pour commander ce numéro en version numérique ou en version papier, allez sur la boutique officielle d’Automodélisme